New CPS position statement: Counselling and management for anticipated extremely preterm birth

This is a guest post submitted by the Canadian Paediatric Society.

____________________________________

For your interest, please find attached a new position statement from the Canadian Paediatric Society’s Fetus and Newborn Committee entitled: Counselling and management for anticipated extremely preterm birth.

En français : Les conseils et la prise en charge en prévision d’une naissance extrêmement prématurée

Abstract

"Counselling couples facing the birth of an extremely preterm infant is a complex and delicate task, entailing both challenges and opportunities. This revised position statement proposes using a prognosis-based approach that takes the best estimate of gestational age into account, along with additional factors, including estimated fetal weight, receipt of antenatal corticosteroids, singleton versus multiple pregnancy, fetal status and anomalies on ultrasound, and place of birth. This statement updates data on survival in Canada, long-term neurodevelopmental disability at school age and quality of life, with focus on strategies to communicate effectively with parents. It also proposes a framework for determining the prognosis-based management option(s) to present to parents when initiating the decision-making process. This statement replaces the 2012 position statement."

Résumé

" Il est complexe et délicat de donner des conseils aux couples qui font face à la naissance d’un extrême prématuré. C’est un processus qui comporte à la fois des difficultés et des perspectives. Le présent document de principes révisé fait appel à une démarche fondée sur le pronostic, qui tient compte de la meilleure évaluation de l’âge gestationnel et d’autres facteurs, tels que le poids estimatif du fœtus, l’administration d’une corticothérapie prénatale, une grossesse monofœtale ou multiple, l’état et les anomalies du fœtus à l’échographie et le lieu de l’accouchement. Le présent document de principes, qui met à jour des données sur la survie au Canada, sur les incapacités neurodéveloppementales à long terme qui se manifestent à l’âge scolaire et sur la qualité de vie, est axé sur les stratégies visant une communication efficace avec les parents. Il contient également un cadre pour déterminer les options de prise en charge en fonction du pronostic à proposer aux parents au début du processus décisionnel. Il remplace celui de 2012. "